top of page
  • Photo du rédacteurYann

Aventurier

Parfois, lorsque le soir emporte avec lui les dernières lueurs du jour, quand, dans le rétroviseur de ma voiture, je vois naître dans le couchant ces teintes rosées des nuages du soir, cette mélancolie douce qui vient bercer le monde dans ces teintes pastel, je me laisse aller à quelques divagations…


Dans cette vie si trépidante qui nous stimule de partout, l’instant suspendu d’une musique douce dans une voiture permet de se questionner et de s’interroger sur soi et le sens de tout ceci : Pourquoi avoir choisi ce mode relationnel complexe qu’est le polyamour ? Pourquoi avoir ouvert son couple aux dangers, aux peurs et aux déconvenues des tristesses et des séparations ? Pourquoi avoir tenté le coup ? Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Est-ce que tout cela n’est qu’une passe dans une vie remuée et parfois cabossée ? Où suis-je, où vais-je… Quelles sont ces questions essentielles qui ne trouvent, encore ce soir, pas de réponses.

Alors mon esprit s’évade et se libère, il se met à danser dans ma tête, entre l’égo et ses peurs, maintenant connues, mon cœur qui chavire et qui se veut rassurant tout à la fois. Pourquoi avoir fait ce choix de vie ?



Je ne sais pas grand-chose de la vaste famille des relations ouvertes, je ne peux qu’en identifier certains traits de caractères, certaines manières de voir les choses et certaines pensées similaires qui, parfois, se regroupent en un discours rassembleur. Évidemment qu’on ne pourra jamais définir avec précision ce nouveau mode relationnel, tellement la manière de le vivre appartient à chacun, tellement la multiplicité des relations nous oblige à nous réinventer chaque semaine et nous pousse vers quelque chose de plus grand.


Pourquoi vouloir multiplier les relations, alors qu’il est parfois si difficile d’en maintenir une de bonne qualité sur la durée d’une demi-vie ? Pourquoi se compliquer tellement la tâche avec ces remises en question et ces tracas de cerveau incessants, pourquoi… dans quel but ? Avoir du fun ?!? Pour celui qui s'investit pleinement dans un mode relationnel ouvert et multiple, je ne crois pas que le fun soit le seul facteur que l’on puisse ressentir : il n’y a pas que de l’amusement, pas que de la joie. Il y a aussi toutes ces facettes moins heureuses que l’on rencontre dans une relation, et pourtant on les multiplie… mais dans quel but ?


Pour ma part, c’est un souffle profond, une lame de fond qui a bouleversé ma vie. J’ai envie de parler de tsunami, de raz-de-marée, mais ces mots sont d’une force et d’une violence… non, la métaphore n’est pas la bonne.

Ma vie s’est tournée vers un souffle nouveau, une envie de me connecter à l’autre avec toute ma sensibilité. De rejoindre des instants suspendus avec des êtres chers, qui se mettent à nu dans leur plus profonde et sincère humanité.

Oui, la Vie m’a offert de regarder le monde différemment, avec la joie d’un cœur ouvert et empli d’un Amour qui ne se tarit pas. Je profite alors de cette énergie pour créer du Lien, seule expression d’un amour inconditionnel que nous avons tous ressenti un jour.

Oui, ma spiritualité et ma sensibilité à écouter, ressentir et percevoir bien au-delà des façades, me permettent de toucher les âmes et de vibrer avec elles. Voilà ce qui me pousse en avant dans une relation ouverte, engagée et partagée.


Alors, évidemment, il y a les déboires des quotidiens qui s’entrechoquent, la difficulté de rester serein dans un monde qui s’autodétruit. Garder la Foi et la confiance en ce qui est bon dans l’humain, se tourner vers lui, ce n’est pas toujours facile... mais voilà ce qui me porte, depuis 4 ans désormais.


Jusqu’à mon dernier souffle, je souhaite transmettre cette énergie, regarder les gens qui vivent quelques heures sombres et leur dire que c’est ok, que nous devons tous faire notre chemin pour accéder à cette liberté de cœur et à cet Amour auquel on aspire tant. J’ai envie d’y mettre mon courage et mes convictions, j’ai envie de partager les rires, les joies et les peines avec des êtres humains qui ont décidé d’aller au-devant quelque chose de plus grand, qui les dépassera sûrement.


Pour ma part, aujourd’hui, j’assume et je partage ma vision de l’Amour, du Lien et des relations que nous pouvons créer ici dans la matière. C’est ma vision, parmi d’autres.


Mon seul souhait ce soir, avec une petite larme dans mes yeux fatigués, est de partager avec vous que la Vie est belle ! Qu’elle nous emmène au-delà des possibles et des connus, qu'elle nous porte et nous pousse à nous dépasser tous les jours. Elle nous offre la possibilité de grandir et d’apprendre, dans son petit coin ou à travers l’autre. La Vie nous offre un cadeau merveilleux :

Celui de vivre !

Alors avec gratitude, je vous partage un peu de mon énergie retrouvée pour vous dire que vous êtes en vie, vous êtes en chemin et que ce mouvement-là est la plus belle expression de votre être. Je vous envoie tout mon amour !!


Crédit photo: Yann Billieux

73 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page