top of page
  • Photo du rédacteurYann

Les deux mains

Par une belle soirée d'automne,

Deux mains se rencontrèrent :

Tour à tour dans leurs paumes,

Les énergies passèrent.


Allant dans le bois,

Suivant le cours de l'eau,

Remontant comme il se doit,

Le cours des vies avec des mots.


Au pied de la cascade,

Les mains se rapprochèrent,

Simplement, sans parades.

Gentiment, sans un mot, elles dansèrent.


Dans cet union, l'univers s'invita,

Avec calme et présence,

Il s'ouvrit à leur aura,

Pour participer à la danse.


L'heure devint minute,

La minute devient heure,

Sans la moindre lutte,

Sans la moindre peur.


Des mains s'ouvrit le chemin de l'âme,

Sans parole et sans son,

Et pour que le silence ne les blâme,

Elles dansèrent encore à l'unisson.


Dans le respect de cette belle saison,

Les mains dansèrent jusqu'à l'aube,

Donnant énergie à foison,

Lumière intense et chaude.


De cette nuit, de cette soirée,

Ne reste que l'empreinte de l'instant,

Délicatement déposée,

Sur leurs âmes en tremblant.

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page