top of page
  • Photo du rédacteurYann

La Larme

La Larme


Telle une fine lame

Sur ta joue colorée,

Se détache une larme,

A la fois douce et salée.


Comment notre corps peut produire,

Dans un instant si précieux,

Cette gouttelette qui peut luire

Et qui se détache de nos yeux.


Tristesse, colère ou joie,

La Larme permet d'être,

Un instant, une seconde, juste soi,

Sans évoquer le mal-être.


Comme la pluie qui scintille,

La goutte d'eau se détache de notre ciel,

Pour venir quelques fois dans nos vies,

Nettoyer une pensée confidentielle.


La Larme, comme la goutte de pluie,

Permet de nourrir et purifier

Notre âme pleine de suie,

Et nous permet de respirer.


La gouttelette permet quelques miracles,

Comme cet instant de présence

Qui, au-delà de la débâcle,

Crée un Arc-en-ciel de nos sens.


Ne voyez pas les larmes comme des torrents,

Comme l'expression de la tristesse,

Mais prenez conscience de ce moment,

Où l'on nettoie l'âme sans délicatesse.


Larmes de joie ou larmes de peine,

Dans des bras ou un coussin récoltées,

Permettent de purifier nos plaines,

De s'arrêter et de ne plus penser.


La vague est envahissante,

Elle déferle en sanglots,

Cette émotion, alors si puissante,

Nous submerge sans un mot.


Ne luttons pas devant cette marée,

Cette montée d'émotion intense,

Arrêtons de nous y refuser,

Et laissons venir l'abondance.


Cette abondance de nettoyage

Qui déferle sur notre peau,

Et qui nous accompagne à travers les âges,

Jusqu'à notre dernier repos.


Alors, pour les autres seront les Larmes,

Un moment de libération et de dépose,

Qui loin de tout signal d'alarme,

Nettoiera leurs douces joues roses.


Que les Larmes soient,

Simplement et sans lutter,

Comme un voile de soie,

Venu nous caresser.


A toutes celles déjà versées,

A celles passées ou en devenir,

Merci de nous avoir purifiés,

Dans une émotion, un simple soupir.

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page