top of page
  • Photo du rédacteurYann

Pas mieux, mais différent !

Depuis que l'on a posé le mot de "Polyamour" sur notre mode de fonctionnement, nous avons été confrontés à de nombreux soucis. Guerre entre nos égos, volonté de rassurer de manière maladroite, besoin peu entendu ou mal interprétés, gestion des ruptures d'autres liens. Les situations de friction se sont manifestées dans notre vie.

Embrasser le mode de vie relationnelle de type polyamoureux n'est sans doute pas la manière la plus simple de rendre son couple plus heureux et plus harmonieux. Cependant, ce mode de fonctionnement nous oblige à aller au fond du fond. Rencontrer notre cher égo qui génère tant de peurs, aller à la rencontre de nos besoins et nos envies en les confrontant dans leurs bien-fondés.

On peut se sentir poly, l'être depuis toujours ou le devenir. Dans ce dernier cas qui est le mien, les embûches et les discussions animées sont devenues fréquente. Mais au fond pourquoi ?

Simplement que le fait de sortir d'une zone de confort n'est jamais agréable et déstabilisant. La déconstruction des normes sociétales et des visions du couple nous demande un gros travail, c'est un fait.

Être polyamoureux n'est pas de tout repos et je crois qu'il est important de l'accepter, par contre, il faut s'en retourner vers ce que cela apporte en termes de développement personnel. Hors de sa zone de confort, c'est là que la magie se produit, non ?

Vivre des relations plurielles c'est entreprendre un long chemin, c'est se heurter à des peurs et des regards. C'est aller contre un système et des visions de l'existence conditionnées, c'est rencontrer l'Amour, le définir avec ses propres mots, sa propre palette de couleurs.

Vivre des relations plurielles de manière ouvertes et affirmées, c'est aussi développer un état d'âme ou l'instant présent devient très conscient et précieux. Vivre en polyamorie ce n'est pas vivre un couple ou des liens d'une meilleure manière qu'une autre, c'est simplement différent.

Lorsqu'on change quelque chose dans nos vies: un travail ou lors d'un déménagement, lorsque l'on change de pays pour des vacances ou pour plus longtemps, nous devons toujours nous adapter à un nouvel environnement, d'autres coutumes et d'autres approches des gens.

La problématique récurrente de ce genre de "chamboulement", c'est qu'il existe peu ou pas de dictionnaire ou de manuel tout prêt !

Les relation monogames et exclusives, ça, on connaît ! Nombre de gens s'y sont penchés dessus, créant des formations en thérapies de couples, des séminaires ou en écrivant des livres. Mais très peu pour les relations différentes !

Alors on tâtonne, on cherche et on essaie. Parfois maladroitement, nous faisons du mal, nous blessons, nous nous blessons.

A nous tous qui vivons des relations plurielles, nous qui sommes polyamoureux, il est important d'accepter que nous sommes un peu seuls et démunis devant ce monde de fonctionnement bouleversant ! Ne soyons pas si durs envers nous-même si parfois cela coince ou crée quelques frictions. C'est ainsi pour chaque lien, pour chaque relation.

Alors permettez-moi de vous envoyer un peu d'énergie, un peu de compassion et d'empathie pour ces moments délicats. Vous avez pris un chemin, d'une manière consciente ou non, qui n'est pas des plus, simples ! Vous avez beaucoup de courage et pour cela je vous félicite, vous êtes incroyables, n'en doutez jamais !!

Être poly, ce n’est pas mieux, mais simplement différent !! Vive la différence qui contribue à notre belle humanité !

89 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


bottom of page